Accueil
ACTUALITÉS
Teikei n°38
Cahier de propositions
FSM 2013 Tunis
Teikei n°37
Teikei n°36
Campagne adhesions 2012
Urgenci à la Commission Européenne
Teikei n°35
Teikei n°34
Teikei n°33
Declaration Nyeleni Europe
Le G20 agricole
Lettre du Réseau n°32
Nyeleni 2011
Aider nos amis japonais
Lettre du Réseau n°31
Lettre du Reseau n°30
Lettre du Réseau n°29
Lettre du Réseau n°28
Lettre du Réseau n°27
Lettre du réseau n°26
Calendrier 2010
Calendrier Automne-Hiver 2009
Lettre du réseau n°25
2NDE RENCONTRE EUROPEENNE - 2014
HUNGRY FOR RIGHTS
CALIFORNIE 2013
AG ORDINAIRE 2013
RENCONTRE EUROPEENNE - MILAN 2012
LE RESEAU
1 ESSAIMAGE
2 PAYSANS
3 COMMUNAUTES
METHODOLOGIE M3PC
IVe COLLOQUE 2010
ARCHIVES
LIENS
Forum
 
Inscription à la
newsletter
Email:
Security Image
 
Recherche:   
 
Aider nos amis japonais
Durant les derniers jours, Urgenci a reçu de nombreuses demandes de renseignement concernant nos amis japonais et demandant ce qu’il était possible de faire pour les aider.

Urgenci va s'efforcer de vous tenir au courant des difficultés rencontrées par nos amis japonais.
 
1   Comment vont nos amis japonais
 
11 jours après le cataclysme au Japon, les amis et membres d’Urgenci tentent toujours de rétablir le contact avec les paysans bio vivant dans les régions dévastées ; l’inquiétude concernant les radiations émises par la centrale nucléaire endommagée à Fukushima continue de monter.

Hiroko Kubota, du conseil d’administration de l’Association japonais pour l’agriculture biologique, nous a expliqué que le 11 mars était le jour précédent l’Assemblée générale de la JOAA, tenue sur trois jours à Echizen-shi, Préfecture de Fukui, dans la partie occidentale du Japon. Hiroko était en pleins préparatifs pour la conférence avec d’autres membres du CA, lorsque le tremblement de terre les a pris par surprise, à 15h00 au cours d’une pause café.

Ils sentirent « des ondes longues et lentes sur le sol durant cinq minutes environ » et se dirent « que ça avait du être un très gros tremblement de terre ». Ils coururent au bureau afin d’obtenir plus d’informations par la télévision. Inquiets pour leurs familles, et devant le choc des images, certains des membres de la JOAA décidèrent immédiatement de rentrer à la maison.

Même pour ceux dont les fermes n’avaient pas été victimes d’une destruction massive, l’événement marqua le début d’une longue période teintée par l’anxiété et la peur d’un désastre nucléaire majeur. Malgré ces événements, la conférence s’est tenue, avec 350 personnes se rassemblant de toutes régions de l’ouest du Japon. 100 à 150 personnes ne purent pas participer…

Durant la conférence, les participants s’accordèrent sur la déclaration suivante :

« Appel urgent pour le démantèlement de tous les réacteurs nucléaires
Nous nous sommes réunis ici à Echizen, préfecture de Fukui, au Japon, pour tenir la 39ème Assemblée générale et le Rassemblement annuel de l’Association japonaise pour l’Agriculture biologique avec, pour thème, « l’Agriculture biologique pour maintenir la vie ».

Nous considérons l’agriculture biologique comme touchant au principe fondamental de la vie.

Cependant, il est devenu tragiquement clair que la production d’énergie nucléaire est en opposition directe avec le principe fondamental de la vie. L’énergie nucléaire et toutes les choses vivantes, y compris la vie humaine, ne peuvent pas coexister. C’est pourquoi nous appelons par la présente à l’arrêt immédiat du développement de l’énergie nucléaire et au démantèlement de toutes les centrales nucléaires.

Adopté en Assemblée générale le 13 mars 2011,
Par l’Association japonaise de l’agriculture biologique ».

Cette déclaration se situe dans la droite ligne du mouvement des Teikei au Japon, nés dans les années 1970 sous l’impulsion des familles inquiètes des contaminations chimiques et des intoxications alimentaires. Après la maladie de Minamata, ce sont maintenant les radiations nucléaires qui menacent producteurs et consommateurs japonais.
 
 

Urgenci
> ACTUALITÉS > Aider nos amis japonais  
2   Comment les aider?
 



Pour chacun d’entre vous qui souhaiterait soutenir financièrement les paysans japonais bio dans la zone touchée, les membres japonais d’Urgenci (la JOAA, IFOAM-Japan, Daichi po Mamoru Kai) ont proposé d’utiliser le compte bancaire de l’IFOAM-Japon.

IFOAM Japan
The Bank of Tokyo-Mitsubishi UFJ,Ltd. Ebisu Branch account No. 1336528
SWIFTcode:BOTKJPJT

Par ailleurs, la Fondation de France a également lancé, dans les jours suivants le cataclysme, une collecte de grande envergure (www.fondationdefrance.org).

Dans un entretien récent, le Directeur-général de la FdF, Francis Charhon, cite Urgenci comme partenaire pour faire la liaison avec les organisations de producteurs maraîchers sur place. Vous pouvez faire un don en ligne pour soutenir cet effort: faites un don pour le Japon.

3 raisons pour faire un don:
1. La situation humanitaire dans les régions touchées par le séïsme et le tsunami est désastreuse (21.000 morts, fermes détruites, terrains disparus, salinisation…), et beaucoup de paysans bio sont laissés sans aucun moyen de subvenir à leurs besoins ;

2. La contamination radioactive se répand et paraît maintenant toucher tous les produits, ce qui représente une perte énorme pour beaucoup de petits producteurs situés dans un rayon de 100 kilomètres autour de la centrale ;

3. Le don sera reversé aux petits producteurs qui ont été victimes de la pire combinaison de désastres naturels et humains de notre Histoire.